« Monsieur Fountaine, vous n’avez pas le monopole de la droite »

1 décembre, 2013 Aucun commentaire »

Pendant que la gauche recompte les quelques voix d’écart, la droite et le centre sont rassemblés, sur le terrain et au travail.

Finalement, les rochelais n’avaient que peu de doute quant à l’issue du scrutin de la primaire organisée par le Parti Socialiste ce dimanche 1er décembre pour départager les deux candidats aux élections municipales à La Rochelle.

Le choix était cornélien : qui était le mieux placé entre une novice soutenue par l’appareil PS et le maire sortant ; et un chef d’entreprise, soutenu par la majorité des PRG et le clan Falorni appelant de manière éhontée au vote des sympathisants de droite à deux jours du suffrage interne. Signe d’une grande fébrilité et d’une conviction aléatoire.

La droite et le centre ont pris acte du choix des militants et ont désormais un visage sur la candidature de gauche. Ce résultat nous démontre que désormais, la seule alternative crédible pour l’exécutif local est la liste conduite par Dominique MORVANT, à qui j’adresse de nouveau mon soutien.

Certes, la primaire a rassemblé un nombre non négligeable d’électeurs rochelais, mais nul n’a été dupe des manœuvres de récupération, qui ont marché un temps pendant les législatives, mais qui à présent sont balayées d’un revers de main. La gauche a choisi sa candidate de gauche et non un candidat de gauche par effraction.

Nous poursuivons notre campagne ce soir avec tous les candidats de droite et centre droit, partout dans les villes composant la CDA, qui comptera assurément de nombreux nouveaux visages en mars prochain.

Articles suggérés

Laisser un commentaire