L’autocratie régionale au quotidien…

17 juin, 2013 Aucun commentaire »
L’autocratie régionale au quotidien…

Aujourd’hui, lundi 17 juin, le jury chargé de choisir la structure régionale qui gèrera le prêt d’honneur pour l’entrepreunariat au féminin devait se tenir au Conseil Régional à Poitiers. Le groupe d’opposition ayant été prévenu le jeudi pour le lundi, je me suis organisée afin de représenter mon groupe à cette réunion.

Arrivée salle Michel Boucher pour 14 h 30 comme prévu, j’ai attendu, seule, une dizaine minutes. Après avoir téléphoné pour demander si j’attendais bien dans la bonne salle, il m’ a été répondu que le jury était annulé.

Je viens de prendre connaissance (à 16h) qu’une personne a essayé de me joindre samedi après-midi et m’a laissé un message sur un portable que je n’utilise plus. Ceci étant, la moindre des choses était de s’assurer, dès ce lundi matin, que le secrétariat du groupe était bien informé et que cette information m’avait bien été transmise.
Quelle considération pour les élus membres de l’opposition ?!!!

Ce manque de respect m’indigne profondément car je le trouve très significatif du peu de considération que la majorité régionale nous porte. Cela se traduit par une manière très autocratique d’utiliser la démocratie en Région (cela n’est pas sans rappeler l’annonce récente de dissoudre le CRT sans concertation au préalable).

 Désormais :

  • Les élus de l’opposition demandent qu’un délai minimum 8 jours soit respecté pour toute invitation à participer à une réunion afin qu’ils puissent s’organiser en fonction de leur agenda et de leurs engagements respectifs.

  • Nous rappelons, qu’au même titre que les élus de la majorité, nous avons été élus démocratiquement, il est donc normal que nous soyons invités à participer aux réunions ayant trait aux politiques régionales. Qu’en aucun cas, ces invitations ne doivent être considérées comme des faveurs qui nous sont faites, à la dernière minute.

  • En toute logique, nous demandons à êtres informés dès que l’une de ces réunions est annulée, comme c’est le cas aujourd’hui pour le jury Entrepreunariat au Féminin, à tout le moins, en même temps que les élus de la majorité.

Je suis venue, ce jour, au lieu de participer à une commission au CCAS de La Rochelle car le sujet du jury méritait qu’on y participe. Et finalement, je repars sans avoir participé ni au jury, ni à la commission du CCAS.

Articles suggérés

Laisser un commentaire