La Journée de la Femme doit se concrétiser par des actes !

13 mars, 2013 Aucun commentaire »
La Journée de la Femme doit se concrétiser par des actes !

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, le collectif « A droite… toutes! », initié par Rachida Dati et dont je fais partie, appelle le gouvernement à s’engager concrètement pour faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes.

Aujourd’hui encore, cette égalité n’existe que sur le papier. En France, la rémunération des femmes est encore inférieure de 15,6% à celle des hommes. Au Parlement, on compte seulement 26,9% de femmes à l’Assemblée nationale, et 22,1% au Sénat. Et dans les conseils généraux, où la contrainte de parité n’existe pas, les femmes ne représentent que 13,9% des élus.

Face à ces problèmes, François Hollande a fait hier de timides annonces, dont nous attendons d’apprécier la véritable portée. Les membres du collectif « A droite… toutes ! » réclament plus de courage politique et veulent être forces de propositions.

Un premier pas important vers plus d’égalité en France serait la création d’un « Fonds à l’égalité ». Un tel fonds – abondé par les recettes des sanctions renforcées imposées aux entreprises, collectivités et partis qui ne respectent pas les lois sur l’égalité et la parité – permettrait de financer une action globale en faveur des droits des femmes.

A l’heure de l’austérité budgétaire, et alors que l’égalité femmes/hommes apparaît clairement comme n’étant pas la priorité du gouvernement, cet instrument offrirait de véritables marges de manœuvre.

Il pourrait, par exemple, financer la création de structures d’accueil pour les femmes victimes de violences, ou pour les femmes en état de grande précarité. Ce fonds pourrait également servir à promouvoir l’engagement politique des femmes, en aidant notamment les femmes élues à concilier leur mandat avec leur vie de famille.

A l’approche des prochaines élections municipales, nous devons d’ailleurs veiller à garantir aux femmes de meilleures conditions pour l’exercice de leur mandat. Notre proposition, de même que la réflexion en cours sur le statut de l’élu, doivent permettre d’accorder une plus grande place aux femmes, quelle que soit leur condition sociale, dans les futures équipes municipales.

Rachida Dati réunira d’ailleurs le collectif « A droite… toutes! » le 15 mars prochain au siège de l’UMP, pour évoquer les candidatures de femmes en vue des prochaines élections municipales.

Articles suggérés

Laisser un commentaire