Conseil Municipal: l’apaisement, c’est pas maintenant !

10 juillet, 2012 Aucun commentaire »

Hier soir en lieu et place du conseil municipal de La Rochelle, nous eûmes droit à une comedia del arte digne d’une kermesse d’école. Se renvoyant des définitions de la démocratie et de la majorité municipale, les bonoistes et les falornistes se sont noyés dans un débat de personnes, là où nous voulions parler du fond.

Consternée par le niveau qui se nivelle de conseil en conseil, je demande à mes collègues de se reprendre, afin d’avancer sur des dossiers laissés depuis tout ce temps sous le tapis. La guerre des égos ne doit pas prendre en otage le fonctionnement de nos institutions. Là où certains croient bon le Désir d’Avenir, moi je préfère le Désir d’Agir. De plus, que les élus de la majorité décident de retirer des délégations, cela ne me choque pas: cela se passe dans toutes les collectivités de France et c’est la majorité qui l’emporte, c’est aussi ça la démocratie. Ce qui me choque c’est avant tout le brouhaha public et la mise en scène ostentatoire, préméditée que prend cette guerre fratricide.

Quant à l’élection de Mme Nanou Jaumouillié en tant que 4ème adjointe du maire en charge des finances, je trouve cela assez piquant. Cette délégation étant l’une des plus importantes pour le fonctionnement de la municipalité, je m’engage devant les rochelais au fait que nous serons très vigilants quant au sérieux et à la clarté des comptes de la ville. Bien que j’ai du respect pour cette élue, je ne pense pas qu’elle soit la mieux à même de se consacrer à cette fonction. Aussi, nous avons bien noté que 6 personnes de l’actuelle majorité municipale n’ont pas voté pour elle.

Décidément, ce ne sont pas que les finances qui partent en quenouille, désormais c’est toute la majorité municipale. Inquiétant.

Articles suggérés

Laisser un commentaire