Biographie

Je m’appelle Sally Chadjaa. Je suis née à La Rochelle en 1977.

Mes origines sont modestes. Mon Père, ouvrier, est arrivé d’Algérie en 1976. Il m’a appris l’amour de la France et m’a transmis son goût de l’effort. Je l’ai toujours connu travaillant dur à l’usine, veillant à ce que notre famille ne manque de rien. Ma Mère est restée au foyer, attentive à l’éducation de ses cinq enfants.

Je crois passionnément à l’école de la République car je lui dois beaucoup. Collège Beauregard, Lycée Dautet, c’est vraiment l’école de la République qui m’a permis d’entrer à l’Université, alors que mes parents n’avaient pas eu cette chance. Après 5 ans d’études à la Faculté de droit de La Rochelle et un séjour Erasmus en Espagne, j’obtiens en 2000 un Master de Droit européen.

Par la suite, j’ai souhaité redonner un peu de ce que j’ai reçu.  En 2001, je choisis le métier de déléguée à la tutelle, travaillant aux côtés des plus faibles d’entre nous placés sous protection par le juge, au sein de l’U.D.A.F. (Union Départementale des Associations Familiales). En 2004, poussée par le désir de mieux connaitre le fonctionnement de nos institutions républicaines, je deviens assistante parlementaire pour Jean-Marie Morisset, Député des Deux-Sèvres, auprès duquel j’ai travaillé jusqu’en mai 2012.

Je décide de m’engager en politique en 2007. Le 14 janvier, j’écoute Rama Yade à la tribune du congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy : son parcours, la force de son verbe sont une révélation. Ce jour là, Nicolas Sarkozy et ses soutiens me décident donc à franchir le pas et à m’engager au service de mes convictions.

Ma première campagne a lieu en 2008 aux côtés de Dominique Morvant, à l’occasion des élections municipales à La Rochelle. La même année, je me présente aux élections cantonales dans le quartier de Mireuil où j’ai vécu plus jeune, décidée à montrer que ma famille politique n’abandonne pas ce quartier historiquement marqué à gauche. En 2010, je suis élue au conseil régional de Poitou-Charentes sur la liste de Dominique Bussereau et j’entre également au conseil municipal de La Rochelle, suite à une démission.

Parce que l’action politique peut changer les choses. Parce que nous avons des valeurs et des convictions à défendre, en 2012, je me lance dans la bataille des législatives. Même si le résultat escompté n’est pas au rendez-vous, je ne regrette rien car entourée d’une équipe fidèle, novatrice et motivée, j’ai pris plaisir à faire campagne, partager, échanger et rencontrer autant de monde, des citoyens intéressés par la politique contrairement à ce que l’on peut entendre un peu partout.

Sollicitée pour être sur la liste des municipales de Dompierre sur Mer en 2013, je deviens première adjointe de cette commune après les élections municipales de 2014, en charge de l’urbanisme et du développement durable.

Parce que je suis passionnée par les politiques publiques et l’envie d’être utile à mes concitoyens, je repars en campagne sur la liste des régionales en 2015 et redeviens conseillère régionale mais de Nouvelle Aquitaine, dans l’opposition, comme lors de la précédente mandature.

 

Mes mandats électoraux:

 Conseillère régionale Nouvelle Aquitaine depuis les régionales de 2015.

– 1ère adjointe au Maire de Dompierre sur Mer, en charge de l’urbanisme et du développement durable depuis mars 2014 et conseillère communautaire.

– Conseillère Régionale Poitou-Charentes d’opposition  (mars 2010 – décembre 2015).

– Conseillère Municipale d’opposition de la ville de La Rochelle  (de décembre 2010 à mars 2014) et administratrice du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).